Solution optimale après dommages dans une installation de traitement fixe

Les MCO 90i EVO2 et MS 953 EVO font rapidement redémarrer la production

Panne de pièces dans une installation fixe ? Heureusement, la société Oswald Richter Beton und Recycling GmbH & Co. KG avait dans ce cas une solution rapide à disposition. Avec un broyeur à cône mobile MOBICONE MCO 90i EVO2 et deux installations de criblage mobiles MOBISCREEN MS 953 EVO, l'entreprise de démolition a fait redémarrer rapidement la production dans une carrière en Allemagne de l'Est.

MOBICONE MCO 90i EVO2 comme alternative rapide et flexible

Comme alternative à une installation fixe endommagée, une solution rapide et flexible était requise ; une mission parfaite pour le broyeur à cône Kleemann MOBICONE MCO 90i EVO2. Avec les installations mobiles du site, la production de gravillons pour la production de béton a pu continuer rapidement et toujours aussi fiable.

Figure à droite : Sur le broyeur à cône MOBICONE MCO 90i EVO2, du matériau d'alimentation de 16–45 mm est chargé puis réduit à la granulométrie finale souhaitée > 3 mm.

Tolles Produkt

Un véritable défi : des gravillons de taille 1–3 mm GC 90/10

L'objectif était de broyer la roche dure exploitée en carrière et réduite dans l'installation de prébroyage fixe à 16-45 mm dans différentes granulométries finales, mais avec un véritable challenge : « L'un des produits finaux devait présenter un grain de 1-3 mm », explique Hagen Schroth, propriétaire de la société Oswald Richter Beton und Recycling GmbH & Co. KG à Colditz. « C'était très intéressant de voir si nous pouvions y parvenir comme le souhaitait le client, car en fait, l'installation n'est pas du tout conçue pour ces produits finaux. » Heureusement, l'entrepreneur pouvait compter sur l'assistance professionnelle des experts de Kleemann.

Hagen Schroth, propriétaire de la société Oswald Richter Beton und Recycling GmbH & Co. KG à Colditz

« Les experts conseillent sur place en mettant à profit toute leur expérience et leurs connaissances pratiques. Le fait que nous ayons pu nous appuyer sur une telle expertise dans ce cas particulier a été incroyablement utile. »

Hagen Schroth, propriétaire de la société Oswald Richter Beton und Recycling GmbH & Co. KG à Colditz

Un concentré d'expertise pour arriver au but

Andreas Ludwig, spécialiste Kleemann chez Wirtgen Allemagne, a assisté Hagen Schroth et les techniciens dans la carrière pour la configuration de l'installation. « Le principal problème était le criblage après le niveau de broyage avec le broyeur à cône », déclare l'expert. « Nous devions garantir l'évacuation complète des grains 0–1 mm du produit de granulométrie 1–3 mm. Le résultat final devait être parfaitement propre. Et ce pas uniquement par temps sec, mais également en présence d'humidité, de vent et de mauvais temps. »

La structure parfaite : en tant que train mobile, un broyeur à cône plus deux installations de criblage MOBISCREEN MS 953 EVO assurent la production jusqu'à ce que l'installation fixe puisse reprendre du service. La production de granulométries de 1–3 mm est un véritable défi pour les installations de criblage.

Les harpes de Varia sont les parfaites grilles de crible

Les experts ont réfléchi en théorie à plusieurs variantes de grilles de crible. Après mures réflexions, ils ont choisi un équipement qui, dès la première production-test en janvier 2022, a fonctionné presque parfaitement. « Ce fut une réussite totale », se réjouit Andreas Ludwig, « nous avons vraiment longuement réfléchi, inspecté en détail l'installation fixe encore intacte et envisagé de très nombreuses grilles de crible et associations de grilles. Au final, nous avons opté pour des harpes Varia, des cribles très spéciaux. Leur atout : les aciers inoxydables minces auxquels le sable humide n'adhère pas. » En aval du broyeur à cône duquel sort une granulométrie de 0–16 mm se trouvent maintenant deux installations de criblage. Sur la première, la fine poussière de 0–1 mm est séparée, la fraction de 1–5 mm passe alors dans une deuxième installation de criblage où le matériau restant de 0–1 mm est encore une fois criblé et la séparation a lieu entre les granulométries 1–3 et 3–5 mm.

Opérateur Adrian Hentze

L'opérateur Adrian Hentze est très satisfait de la fiabilité et de la simplicité d'utilisation des installations.

Une bonne collaboration pour un résultat formidable

« Que la première analyse ait fait mouche dès le départ, c'était vraiment génial », se réjouit également Hagen Schroth. L'entrepreneur se sent bien accompagné par Kleemann, et pas seulement dans ce cas, « Les experts conseillent sur place en mettant à profit toute leur expérience et leurs connaissances pratiques. Le fait que nous ayons pu nous appuyer sur une telle expertise dans ce cas particulier a été incroyablement utile. » Il est également entièrement satisfait de la fiabilité et de la facilité d'utilisation de l'installation, surtout car l'équipe en service sur site n'avait que peu d'expérience avec ce type de tâche et une telle combinaison d'installations. Le broyeur à cône a produit dans les deux premiers mois plus de 30 000 tonnes en 400 heures – un résultat dont on peut être fier. À ce moment là, un remplacement des outils était nécessaire. Grâce à la technique simple ainsi que l'aide d'un monteur de Wirtgen Allemagne et des nombreuses vidéos de formation Kleemann, ce remplacement fut un jeu d'enfant.