Benninghoven et Tarmac – Exemple d'une relation client réussie de longue date

Gérer ensemble les conditions de marché en évolution

Il y a plus de 40 ans, Tarmac investissait pour la première fois dans la technique de Benninghoven : Ce qui n’était au départ qu’un brûleur s’est transformé en une collaboration intense entre l’entreprise britannique développant des matériaux et des solutions de construction et le spécialiste allemand des centrales d’enrobage. La dernière installation, une TBA 4000, se trouve à proximité directe d'un grand chantier près de Birmingham et produit de l’asphalte pour l'élargissement d'une autoroute.


Référence actuelle : Projet d'autoroute avec une TBA 4000

Tarmac est une entreprise leader en Grande-Bretagne en matière de matériaux de construction durables, de construction routière et de matériaux. Elle collabore avec Benninghoven depuis plus de 20 ans déjà. Au cours de ces deux décennies, Tarmac et Benninghoven ont non seulement réagi à des conditions de marché en perpétuelle mutation, mais ont également adopté un rôle de précurseur, à savoir en matière de réduction des émissions, de taux d'adjonction de recyclage élevés et de fonctionnement le plus durable possible des installations.

Le dernier projet réalisé ensemble en est un bon exemple : Dans la région de Birmingham, Tarmac a obtenu le contrat pour l’extension de l’autoroute A47 Heartlands Parkway. Pour produire suffisamment d'asphalte pour ce grand projet et pour réduire les trajets, l’entreprise a investi dans une nouvelle centrale d’enrobage de type TBA 4000.

Benninghoven

« La qualité d'un partenariat se voit notamment en matière de service. L'équipe du Wirtgen Group en Grande-Bretagne est toujours à notre disposition avec ses bons conseils et son aide. »

Anthony Smith, directeur technique de Tarmac

Plusieurs installations de Benninghoven fournissent de l’asphalte pour Tarmac

Tarmac est un leader dans la livraison de matériaux dont les agrégats, l'asphalte, le ciment, le calcaire et le béton et elle soutient ses clients également dans les domaines de la construction routière et du recyclage. Tarmac emploie actuellement 7 000 personnes sur 400 sites. Benninghoven offre une flexibilité qui est très pratique pour l’exploitant de divers mélangeurs. Ce n’est pas un hasard si tout vient de Benninghoven. D'une part, Benninghoven permet de satisfaire en toute fiabilité à de nombreuses exigences de formulations des matériaux enrobés, mais aussi à une exploitation durable des centrales d’enrobage. Ces exigences se renforcent de plus en plus sur de nombreux marchés et c’est également le cas en Grande-Bretagne et chez Tarmac. D'autre part, Tarmac et Benninghoven collaborent en partenariat et en toute confiance. « La qualité d'un partenariat se voit notamment en matière de service. L'équipe du Wirtgen Group en Grande-Bretagne est toujours à notre disposition avec ses bons conseils et son aide quand nous avons besoin de soutien. » déclare Anthony Smith, le directeur technique de Tarmac.

« À cela s'ajoute que les installations Benningshoven nous soutiennent ici pour atteindre nos objectifs en matière d’exploitation durable et efficace des installations. Elles sont économes en énergie, rejettent de moins en moins d'émissions et permettent des taux d'adjonction de recyclage toujours plus élevés », explique Miles Dobson, directeur de production de Tarmac.

« Nos installations Benningshoven nous soutiennent ici pour atteindre nos objectifs en matière d’exploitation durable et efficace des installations. Elles sont économes en énergie, rejettent de moins en moins d'émissions et permettent des taux d'adjonction de recyclage toujours plus élevés. »

Miles Dobson, directeur de production de Tarmac

Installation TBA (Transportable Benninghoven Anlage) sur le site de Tarmac à Washwood Heath.

Le granulé en caoutchouc issu de pneus de voiture préserve les ressources

Pour sa première utilisation, la nouvelle TBA 4000 de Tarmac près de Birmingham a dû immédiatement exécuter un travail exigeant : En tant que première centrale d’enrobage dans les Midlands britanniques, elle a traité l'adjonction de granulé en caoutchouc obtenu à partir de pneus recyclés et devant maintenir l’élasticité du revêtement.

Le matériau enrobé pour l’A47 se composait de bitume obtenu à partir de cet agrégat particulier ainsi que de matière minérale blanche et d’une part d'asphalte de récupération. La formulation d'un nouveau genre préserve non seulement les ressources, mais présente également un autre avantage : La formulation peut être fabriquée sous forme d'asphalte à basse température ou de « Warm Mix ». Comme son nom l'indique, la température est inférieure aux matériaux enrobés conventionnels. Alors que ce dernier est généralement mélangé à 160 °C, la température de production de l’asphalte à basse température est comprise entre 100 °C et 110 °C. Le processus de production permet ainsi d'économiser du combustible et du CO₂ par rapport aux enrobés à chaud traditionnels.


L'asphalte à basse température réduit les émissions de CO₂

« L'asphalte innovant contribue au développement durable », explique Anthony Smith de Tarmac. « La réduction de CO₂ est de l’ordre de 8 à 12 %. Des valeurs de ce type sont une exigence centrale de l’industrie britannique de la construction. Il nous est demandé de trouver de nouvelles solutions plus écologiques. Nous y avons réussi ici. » La fabrication d'asphalte à basse température permet un module de bitume mousse de Benninghoven : Le mélange de bitume chaud avec de l’eau fait mousser le bitume à un multiple de son volume initial, réduit temporairement la viscosité du bitume ce qui permet aux clients de produire et d'incorporer de l’asphalte à des températures plus basses, sans nuire à ses propriétés.

Anthony Smith, directeur technique de Tarmac

« L'asphalte à basse température innovant contribue au développement durable. Nous économisons de 8 à 12 % de CO₂. Le processus de malaxage ne pose aucun problème à notre TBA 4000. »

Anthony Smith, directeur technique de Tarmac

Bilan environnemental amélioré

Le bilan environnemental s'améliore lui aussi nettement : Pour une capacité quotidienne d’asphalte à basse température de 2 000 t, l'économie par rapport à des enrobés à chaud correspond à 1 800 l de fuel ou d’un équivalent énergétique et à une réduction de 6 t des émissions de CO₂. « Le processus de malaxage de notre formulation innovante ne pose aucun problème à notre TBA 4000. » Les usagers de la route y ont également un intérêt : l'asphalte à basse température refroidit plus rapidement et peut donc être emprunté plus tôt.

Vous en apprendrez plus ici sur l'asphalte à basse température.

En savoir plus

Recyclage de l’asphalte avec les installations Benninghoven

Pour le recyclage de l'asphalte, l’adjonction à froid est la technologie privilégiée en Grande-Bretagne. Jusqu'à 30 % de l’asphalte de récupération est transformé en un nouveau matériau enrobé. Le degré hygrométrique est souvent de l’ordre de 4 % ou plus. Le système d'adjonction à froid Adjonction multivariable de Benninghoven présente ici ses avantages : Il dose progressivement le matériau dans le processus de malaxage, évite des coups de vapeur et préserve ainsi l’installation. C’est simultanément un garant des matériaux enrobés de grande qualité avec une part de matériau recyclé.

Tolles Produkt
Installations TBA utilisées chez Tarmac

La polyvalente : Installations Benninghoven de type TBA

  • Puissance de l’installation Hightech avec un débit de mélange jusqu’à 320 t/h
  • Principe Plug & Work pour un montage rapide, une extension modulaire et des interfaces claires entre Benninghoven et le client pour une technique d'installations plus durable
  • Technologies de recyclage
  • Avantages pour les utilisateurs grâce à des normes de sécurité et d’ergonomie élevées

Satisfaire aux exigences de marché avec la technique TBA

Le type d'installation TBA mise sur une norme de qualité élevée pour des centrales d’enrobage bien pensées. La technique peut par ailleurs s’adapter à des conditions de marché très variées. C’est également le cas en Grande-Bretagne comme le montrent ces exemples allant au-delà de Tarmac.

Prédoseurs couverts répondant à l’exigence du marché

Prédoseurs couverts pour une matière minérale blanche la plus sèche possible afin de travailler avec le moins d'énergie possible, sans émission et en protégeant les installations – aucun problème pour Benninghoven. La construction en acier répond à de nombreuses exigences du client – et contribue à économiser de l’énergie : La réduction de 1 % de l’humidité dans le minéral réduit de 1 l de combustible la consommation par 1 t d'asphalte fini. Pour une production quotidienne de 2 000 t, il est déjà possible d'économiser 2 000 l d’huile ou de gaz. Cela correspond au besoin de chauffage d’une maison individuelle.

Système de verrouillage à transfert de clé répondant à l'exigence du marché

Système de verrouillage à transfert de clé pour plus de sécurité au travail et une plus grande productivité pour les travaux de maintenance (de série chez Benninghoven).

Unité de skimmer au niveau du dépoussiéreur répondant à l'exigence du marché

Unité de skimmer plutôt que pré-séparateur au niveau du dépoussiéreur pour une sélectivité plus grande du propre filler et donc une qualité élevée des formulations.

Brûleur multi-combustibles répondant à l'exigence du marché

Combustion simultanée de plusieurs combustibles. Les brûleurs EVO JET peuvent être exploités avec jusqu’à quatre combustibles différents – sans transformation mécanique. Le changement se fait en appuyant sur un bouton.

Pesage exact répondant à l'exigence du marché

Atteindre un chargement optimal des camions de matériau enrobé grâce à un pesage précis (± 50 kg) pour exploiter à fond la charge utile et éviter simultanément une surcharge. Cela contribue également à la faible usure des véhicules ainsi qu’à la sécurité.

Coupe de bitume répondant à l'exigence du marché

Possibilité de couper le bitume pour économiser des réservoirs : Peu de références de bitume sont stockées et elles sont coupées, donc mélangées, dans la balance à bitume en différentes proportions suivant l’exigence.