Production d’enrobé

Production d’enrobé

Le mélange fait toute la différence ! — Pour que des granulats minéraux et du bitume se transforment en enrobé pour la construction de route, ils doivent subir un processus de mélange thermique. Une centrale d’enrobage est donc indispensable. Qu’elle soit mobile ou fixe, tous ses mélanges sont une réussite avec les solutions taillées sur mesure de BENNINGHOVEN, le spécialiste des centrales d’enrobage.

Production d'enrobés par charges


Dans les installations de BENNINGHOVEN, les composants (minéraux, bitume, filler) du matériau enrobé sont pesés, avec une grande précision, avant d’être mélangés dans un malaxeur, charge après charge, et suivant une formule définie. Ce procédé est extrêmement flexible, car il est possible de modifier la formule de mélange pour chaque charge. Sur la base de quantités ajoutées précisément et de cycles de mélange adaptés, il est par ailleurs possible d’obtenir une qualité de mélange plus élevée.

Températures de l’asphalte dans le processus de construction

Asphalte chaud - Asphalte à basse température - Asphalte froid

Dans la construction de routes en asphalte, la température de l’enrobé est d'une importance capitale pour la qualité du revêtement et la durée de vie de la route qui en résulte. En raison du développement et de l'introduction d'un nombre croissant de nouvelles technologies et de nouveaux processus, les aspects économiques et écologiques sont de plus en plus mis en avant afin de répondre aux exigences de la législation actuelle et aux demandes de domaines d'application particuliers.

Production d'enrobés par charges
Asphalte chaud

L'asphalte chaud doit avoir une température d'au moins 160 degrés Celsius pour être transformé. Comme l'enrobé ne doit pas refroidir entre l'usine d'asphalte et le lieu d'application, une chaîne de transport complexe correspondante avec des véhicules spéciaux est nécessaire. En raison de l'utilisation de véhicules spéciaux, l'asphalte chaud est généralement économiquement inadapté aux petites réparations et ne peut être utilisé.

Asphalte à basse température

La principale différence avec l'asphalte chaud conventionnel est la température de traitement et de mise en œuvre. En chiffres : une réduction de la température de 20 à 40 °C. Les effets associés à la production et à l'application comprennent, par exemple, l'amélioration du bilan énergétique global et la réduction des émissions pendant la production et la diminution de l'exposition sur le lieu de travail lors de la pose de l'asphalte.

En savoir plus
Asphalte froid

Les enrobés à froid sont produits avec des agrégats non chauffés et de l'émulsion de bitume ou de la mousse de bitume (EAPA-Association européenne des enrobés bitumineux). Contrairement à l'asphalte chaud, l'enrobé froid peut également être stocké. Emballé dans des conteneurs hermétiques, l'asphalte froid reste prêt au traitement même après des mois de stockage. L'asphalte froid ne commence à durcir qu'au contact de l'air ambiant. Toutes ces propriétés font de l'asphalte froid le matériau de construction idéal pour les petites réparations d'asphalte.

Technologies BENNINGHOVEN

Production d'enrobé, systèmes de recyclage, technique de combustion, systèmes de commande et technologies de bitume - Grâce aux technologies de BENNINGHOVEN, chaque client trouve la solution précisément adaptée à son site, répondant à toutes ses exigences et conditions.

Vers les technologies
Page d'accueil de BENNINGHOVEN

Bienvenue dans le monde de BENNINGHOVEN ! Pour en savoir plus sur nos produits, nos technologies, notre histoire, nos projets actuels et nos informations, rendez-vous sur notre page d'accueil ...

En savoir plus