Principe de fonctionnement de la stabilisation des sols

Voici comment fonctionnent les stabilisateurs rapportés modernes
Assemblage robuste
Rendement de fraisage et de malaxage élevé
Concept efficace
Amélioration du sol – pour des sols aptes au compactage

Que le sol support soit lourd, grossier ou sablonneux, le stabilisateur rapporté le transforme en un sol apte à la pose et au compactage. Les granulats trop grossiers sont fractionnés à l’intérieur de la chambre de malaxage par le rotor de fraisage et de malaxage. Avant d’être traités, les sols meubles sont recouverts de chaux, à l’aide d’un épandeur par exemple. Puis, lors du malaxage homogène avec le rotor de fraisage et de malaxage, la chaux retire l’humidité présente dans le sol. L’amélioration du sol fait la différence dans les travaux de terrassement, par exemple lors de la réalisation de digues, de talus, de remblais ou de voies de circulation pour chantiers. Mais la stabilisation du sol a aussi fait ses excellentes preuves également dans les décharges au sol argileux. Retraité à l’aide des liants appropriés, le sol devient pratiquement insensible à la pluie et présente les meilleures conditions pour l’opération suivante de compactage.

Consolidation du sol – pour une base de construction solide

La meilleure solution pour augmenter durablement la résistance du sol aux sollicitations liées au trafic routier et aux conditions météorologiques consiste à le consolider par l’ajout de liant tel que du ciment. Le ciment est répandu au préalable par un épandeur, par exemple, avant d’être soigneusement mélangé par le rotor de fraisage et de malaxage. Après consolidation, le sol présente une portance et une stabilité durables ainsi qu’une haute résistance au gel. La consolidation du sol garantit une constance de volume élevée et durable. Des prélèvements d’échantillons et des analyses sur place confirment les valeurs cibles attendues. Les surfaces retraitées se prêtent parfaitement à la construction de parkings, de routes, de terrains de sport, de voies ferrées, d’installations portuaires, d’aéroports et de zones industrielles.