MOBICONE MCO 90i EVO2 - première utilisation pratique

Le nouveau broyeur à cône produit du ballast de voie ferrée et des gravillons d'excellente qualité

Pour le recyclage rentable et la production de ballast et de gravillons de qualité, le groupe d'entreprises Erdtrans a investit dans un broyeur à cône mobile MOBICONE MCO 90i EVO2 de Kleemann. Depuis l'été 2021, la première installation de ce type au monde recycle principalement du ballast de voie ferrée. Une installation de criblage MOBISCREEN MS 953 EVO est interconnectée en aval du broyeur à cône. Les deux machines sont convaincantes en termes de qualité et de performance, qu'elles soient utilisées seules ou en équipe.

Afin que les trains puissent rouler vite et en toute sécurité, le lit de ballast sous les voies ferrées doit être régulièrement entretenu. Le matériau doit répondre à des exigences élevées, car dans un lit de ballast de qualité, les pierres s'accrochent avec leurs arêtes vives pour former un support stable. De plus, seul le matériau adéquat confère aux voies l'élasticité nécessaire et assure un écoulement sans entrave de l'eau de pluie. Par le biais de licences accordées aux fournisseurs de ballast de voie ferrée, la Deutsche Bahn (DB) s'assure que le matériau utilisé répond aux exigences. Le groupe d'entreprises Erdtrans, basé à Zossen et Trebbin près de Berlin, possède lui aussi depuis des années une qualification de produit DB correspondante, car « nous recyclons ou transformons tout ce qui se trouve sous les rails », explique Michael Schwarzer, directeur d'Erdtrans et fils du créateur de l'entreprise.

Broyeur à cône Kleemann MOBICONE MCO 90i EVO2 : recyclage et traitement de ballast de voie ferrée

En particulier pour le traitement de ballast de voie ferrée, la société a investi en 2021 dans un nouveau broyeur à cône MOBICONE MCO 90i EVO2 de Kleemann. En conséquence, l'installation traite principalement des matériaux prébroyés et criblés. Parmi eux, on trouve de grandes quantités de ballast neuf, qui sont préparées pour être réutilisées ou broyées en gravillons. Le matériau traité ainsi obtenu est employé pour la fabrication de couches de base de ballast et de couches antigel ainsi que des granulométries mixtes pour la société DB AG. Dans tous les cas, les produits finaux doivent répondre à des exigences élevées.

Tolles Produkt

Le broyeur Kleemann MCO 90i EVO2 satisfait à des exigences de haute qualité

Pour le ballast de voie ferrée en roche dure, la netteté des arêtes est un critère de qualité essentiel. Elle veille finalement à ce que le ballast puisse bien se caler dans le lit de la voie. Le MOBICONE MCO 90i EVO2 répond aux exigences de forme et de taille. Il l'a prouvé de manière impressionnante avant l'achat lors d'un test à Zossen : « Au vu de la qualité et de la performance, nous n'avons pas jugé nécessaire de tester d'autres installations », rapporte Michael Schwarzer.

« Au vu de la qualité et de la performance, nous n'avons pas jugé nécessaire de tester d'autres installations. »

Michael Schwarzer, directeur d'Erdtrans

MCO 90i EVO2 permet un circuit fermé de matériaux

Un aspect de qualité est le respect des tolérances strictes pour les granulométries. Ainsi, le broyeur est équipé d'un dispositif de retour des surclassés. Depuis le crible de classement à un étage, les produits surclassés peuvent être transportés via un convoyeur de produits surclassés de nouveau dans la trémie d'alimentation et ainsi être traités dans un circuit fermé de matériaux. La grande surface de criblage avec utilisation optimale du crible permet un criblage efficace même pour les granulométries inférieures à 20 mm.

La réussite en équipe avec l'installation de criblage Kleemann MOBISCREEN MS 953 EVO

Pour la séparation d'autres granulométries, Erdtrans a interconnecté au broyeur à cône en aval une installation de criblage MOBISCREEN MS 953 EVO. Le crible de classification dispose de grandes surfaces de criblage. Ceci assure une capacité de traitement élevée même pour de petites granulométries finales. En raison de la conception générale, ces installations de criblage conviennent parfaitement pour l'interconnexion avec les broyeurs Kleemann. Il en résulte des capacités de traitement journalières élevées, ce que confirme M. Schwarzer, ingénieur de génie civil et cadre commercial : « Depuis le début, nous sommes très satisfaits. La qualité est convaincante et les performances sont à la hauteur des attentes. »

Le broyeur à cône MOBICONE MCO 90i EVO2 utilise le Continuous Feed System (CFS). Cette régulation d'alimentation de Kleemann surveille par sonde à ultrasons le niveau de remplissage du broyeur ainsi que d'autres paramètres. Ainsi, le taux d'occupation du broyeur est optimisé.

L'interconnexion du broyeur Kleemann et de l'installation de criblage permet d'économiser des ressources et de soulager le personnel

Un facteur de réussite est l'interconnexion : elle stabilise via une régulation automatique l'interaction entre le broyeur et l'installation de criblage. Les deux appareils fonctionnent indépendamment l'un de l’autre, mais envoient en cas de dérangements ou de trop-pleins des signaux aux composants en amont/aval. Pour Michael Schwarzer, cette solution apporte des avantages décisifs en ce qui concerne la protection de l'environnement et les besoins en personnel : « L'arrêt automatique en cas de dérangement ou de trop-plein s'effectue de manière rapide et fiable. Ainsi, nous évitons des émissions inutiles par l'unité en amont/aval. Rien que ceci permet d'économiser du carburant, voire même des émissions. De plus, la charge de travail du personnel est allégée. Ceci est important, car de bons techniciens sont rares. C'est pourquoi il est avantageux pour nous qu'une seule personne puisse faire fonctionner l'ensemble de l'installation. Ceci est possible grâce à l'interconnexion. »

En outre, l'interconnexion évite une usure et des dommages disproportionnés sur les installations : dès qu'un bouton d'arrêt d'urgence est pressé n'importe où sur le train d'installations, toutes les machines sont arrêtées de manière ordonnée. Ceci évite des dommages et surcharges. En résumé, ceci garantit un haut niveau de disponibilité et de performance avec une usure faible.

« Grâce à l'arrêt automatique en cas de dérangement ou de trop-plein, nous évitons des émissions inutiles, économisons du carburant et allégeons la charge de travail du personnel. »

Michael Schwarzer, directeur d'Erdtrans

SPECTIVE CONNECT apporte de la flexibilité

Le concept de commande SPECTIVE avec la nouvelle solution numérique « SPECTIVE CONNECT » contribue à l'efficacité. Ainsi, le guidage de l'utilisateur via l'écran tactile de 12 pouces sur le broyeur est déjà très simple et clair. SPECTIVE CONNECT met les données aussi à disposition des environs du broyeur, car il transmet toutes les informations machine importantes par wi-fi dans un rayon d'env. 100 m sur un smartphone avec l'application SPECTIVE CONNECT. Ainsi, les conducteurs de chargeurs sur roues ou gestionnaires de site peuvent s'informer sur l'état, la puissance de l'installation ou les valeurs de consommation et voir les messages de défaut. « Nous trouvons très utile l'affichage des données machine sur smartphone. Ainsi, notre conducteur de chargeur sur roues a toujours une vue d'ensemble des données actuelles sans devoir rester en permanence à proximité de l'installation. Ceci apporte beaucoup de flexibilité. »

Remplacement simple des outils sur le broyeur à cône Kleemann

Afin d'obtenir une disponibilité maximale, Erdtrans accorde également de l'importance au SAV par Wirtgen Allemagne, car « La qualité du SAV est convaincante. Un contrat de service approprié nous facilite le travail et nous sommes sûr que tout sera terminé dans les temps. » L'ampleur des travaux peut être définie avec précision. Ainsi, l'équipe de Erdtrans peut remplacer elle-même l'une des principales pièces d'usure, le cône : « Lors du premier remplacement du cône, nous avons reçu de très bonnes instructions. Nous avons vu que nous pouvions faire l'opération nous-même. » Le remplacement des outils est plus facile sur les broyeurs à cône Kleemann, car il se déroule sans résine de scellement.

Michael Schwarzer, directeur d'Erdtrans, sur le broyeur à cône Kleemann MCO 90i EVO2.

« Nous sommes très bien encadrés. »

Michael Schwarzer, directeur d'Erdtrans

Michael Schwarzer est particulièrement satisfait de l'assistance par Kleemann/Wirtgen Allemagne. « Nous sommes très bien encadrés et constatons que les employés du SAV et de la vente s'engagent pour nous en tant que client et nous assistent. C'est loin d'être la règle. »

Plus de recyclage est possible

Après les premiers six mois, le directeur d'Erdtrans, M. Schwarzer, est très satisfait de sa nouvelle installation Kleemann. Maintenant, il regrette encore plus qu'avant l'achat que « On n'utilise pas plus de matériaux recyclés dans les lits de ballast. L'utilisation de matériel neuf n'est tout simplement plus d'actualité. Le nouveau broyeur montre parfaitement que nous pouvons très bien fabriquer avec des machines à la pointe de la technique du ballast de voie ferrée et d'autres produits à partir de matériau recyclé. »